was successfully added to your cart.

Le manque de trésorerie serait à l’origine d’un tiers des fermetures d’entreprise. C’est donc souvent une alerte pour le chef d’entreprise qu’il doit réagir.

J’aime dire qu’il est plus facile de réagir lorsque l’on est bien portant financièrement que d’attendre que la situation soit insoutenable. Il n’est jamais rare lorsque le manque de trésorerie pointe son nez qu’il s’accompagne aussi d’une perte de confiance du chef d’entreprise, d’un niveau de stress élevé qui empêche d’être efficace sans parler des répercussions dans la vie personnelle.

Ces recommandations ont une vocation tant préventive, pour éviter le défaut de trésorerie, que curative, pour sortir de l’impasse J.

 

  1. Faites le point sur votre activité

Si vous rencontrez déjà des difficultés de trésorerie: Demandez-vous comment vous avez pu en arriver là. C’est une question simple mais absolument pas facile. Quelques exemples de questions ou de domaines qui devraient vous interpeler :

  • Vous dépendez de 2 clients principaux, si l’un vous lâche, combien de temps allez-vous tenir? Je vous recommande d’éviter de dépendre de un ou deux clients car vos clients peuvent décider de ne plus travailler avec vous et vous n’y pourrez rien car ça ne dépend pas que de vous.
  • Négligence dans le service à la clientèle
  • Vous avez négligé vos actions de prospection pour donner de la visibilité à votre activité
  • Si vous exercez dans un lieu physique (boutique, magasin, restaurant etc), êtes-vous au bon emplacement?
  • Avez-vous les bons partenaires : trouvez des fournisseurs de qualité, arrêtez de travailler pour des clients mauvais payeurs
  • Au niveau du personnel, si vous en avez : sont-ils motivés, dynamiques, investis pour le succès de votre entreprise. Car c’est d’abord eux qui apportent de la valeur à vos clients. Vous n’imaginez pas à quel point le relationnel compte pour un client avant de passer à un acte d’achat.

 

  1. Mettre en place des indicateurs financiers

J’aime penser et dire qu’il n’est pas utile d’être un expert en comptabilité et gestion pour avoir un œil sur les finances de son activité. Après tout l’objectif est d’en vivre donc autant savoir si l’on va droit dans le mur ou pas.

Par exemple demander à votre comptable de vous faire une synthèse simple où vous allez avoir votre chiffre d’affaire, vos liquidités en banque, la marge par produits/services, un suivi prévisionnel de votre trésorerie.  Sinon vous pouvez demander à votre expert-comptable de vous préparer ce type de synthèse.

L’objectif est pour vous de savoir quels produits ou services marchent le mieux, si votre niveau de trésorerie actuel et prévisionnel vous permettra de couvrir vos charges et d’avoir une activité sereine. Vous pourrez plus facilement mettre des actions en place pour vous éviter le stress lié au manque d’argent.

Sinon n’avez pas encore de comptable, vous trouverez des exemples dans l’Ebook Les 5 stratégies financières simples pour augmenter vos profits où je rentre d’avantage dans le détail donc n’hésitez pas à le télécharger.

 

  1. Revoir vos coûts

Etudiez vos coûts afin d’éviter le gaspillage. Depuis combien de temps n’avez-vous pas revu vos contrats. Faut-il envisagez de changer de fournisseur ou prestataire de services afin d’obtenir un meilleur rapport qualité/prix.

Est-il possible de gagner du temps et diminuer vos coûts grâce à des outils informatiques ?

J’explique également cela dans mon Ebook mentionné au paragraphe précédent.

 

  1. Améliorer votre visibilité

Le marketing et la communication d’une activité sont un must. Il est préférable sur ce point de ne pas se reposer sur ses lauriers. Voici quelques idées:

  • Si vous avez déjà une clientèle, comment pouvez-vous la fidéliser d’avantage? Offre spéciale, carte de fidélité, proposer des abonnements etc
  • Démontrez la preuve que vos produits ou services répondent aux besoins des clients : par des recommandations, ce sont vos actuels clients qui vont faire votre pub ou des témoignages (marketing par la preuve)
  • Où sont vos clients : pour les toucher là où ils sont, flyers, emailing, publicité presse ou radio, réseaux sociaux.
  • Proposer des produits complémentaires à vos services qui feront augmentez le panier moyen d’achat
  • Des actions promotionnelles ciblées pour l’anniversaire de votre marque ou un anniversaire client, un lancement d’un nouveau produit.

 

Je vous recommande de vous fixer un budget mensuel pour vos actions de prospection. A mon avis, garder un œil sur son retour sur investissement est primordial. Par exemple, si vous dépensez 200€ en actions de prospection et que vous gagner des clients qui vous rapportent 1000€ de chiffre d’affaires c’est bon signé. Si par contre vous dépensez 200€ pour en gagner 100€ pas la peine de continuer sur une action commerciale qui ne fonctionne pas pour vous.

 

  1. Avoir une réserve de sécurité

Lorsque votre activité va bien mettez de côté ! Nous avons naturellement tendance à dépenser ce que l’on a. Ayez une vision non seulement à court terme mais aussi à moyen et long terme.

Quelques suggestions d’objectifs : avoir 3 mois d’activités de côté qui vous permettra de faire face à une baisse d’activité ponctuelle, où a un besoin de trésorerie non prévu (réparation ou panne de matériel par exemple).

Par ailleurs, où voulez-vous être dans 2 ou 3 ans, de quel niveau de ressources financières auriez-vous besoin pour y arriver ? Cela peut vous donner une indication du niveau de trésorerie que vous devez conserver pour développer votre activité.

 

  1. Créer des revenus passifs

Je commande à tout entrepreneur d’avoir un ou plusieurs revenus passifs. Qu’est-ce que c’est un revenu passif. C’est un revenu qui vient d’une activité où vous n’avez pas besoin d’y passer du temps. Vous investissez du temps au départ pour lancer votre produit ou service puis mettez en place des systèmes pour que vous ayez peu besoin d’intervenir.

Quels sont les avantages de créer des revenus passifs:

  • Il s’agit vraiment de création de richesse : notre temps de travail à tous est limité dans une journée, donc par exemple, gagner de l’argent quand on dort c’est un bon atout.
  • Avoir un filet de sécurité: je le vois souvent chez les solo entrepreneurs. Votre activité dépend de vous seul(e). Si vous êtes malade, vous connaîtrez également une perte de revenus plus ou moins conséquente en fonction de la durée de cet épisode de santé.
  • Vous apportez plus de flexibilité car vous aurez d’avantage de temps libre

 

  1. Vous même

Etes-vous surmené(e)? Vous n’y voyez plus clair et êtes épuisé(e).

Vous êtes votre propre ressource. En travaillant sur votre niveau d’énergie vous aurez nécessairement de l’impact sur ce que vous faite.

Rien que le fait de dormir correctement peut changer votre capacité à réagir face à une contrainte, cela peut changer votre niveau de concentration dans la journée.

Comment gérez-vous votre temps : Soyez productif, cela ne sert à rien d’être occupé. Faites les tâches qui vous rapportent le plus, déléguez le reste si vous le pouvez. Sinon essayez d’automatiser ou simplifier vos tâches.

Investissez en vous, le fait d’avoir de l’information vous permettra d’aller plus vite. Il n’est pas besoin d’être un expert de la finance pour gérer son entreprise par contre il est indispensable d’avoir les connaissances de bases qui vous permettront de piloter votre entreprise. Ne laisser pas se pouvoir aux autres.

 

 

A votre succès,

Bénédict

Leave a Reply